Atelier Rabbal

Dernière mise à jour : 19 sept.


Alors aujourd’hui, je voudrai vous parler de la marque Atelier Rabbal! (instagram ici)

Vous avez surement vu ou entendu le nom quelque part!

J’en ai récemment parlé dans les articles précédents avec SassyChic Boutique et So’Fatoo entre autres (shoot out to you guys :) ).

Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est que le Rabbal:

« Le Rabal est un matériau confectionné par les tisseurs du Sénégal et de la Guinée-Bissau. Il s’agit d’un tissu noble aux couleurs vives traditionnellement réalisé à la main. Ses motifs s’inspirent surtout de symboles de fécondité et se déclinent en fonction des grandes occasions. Le Rabal est porté lors d’événements importants comme les mariages ou les naissances. »

Je vous présente la personne derrière la marque: Khady Niane


J’ai essayé d’en savoir plus sur elle et la marque dans le net, mais je ne voyais pas de contenu qui me suffisait, donc j’ai décidé de lui demander directement :)

Elle a eu la gentillesse de répondre à quelques questions qui m’ont permis de mieux la connaitre, d’en savoir un peu plus sur Atelier Rabbal, et comment elle en est arrivé la.

Je vous partage ses réponses.

Qui est Khady?

Enfant du pays, ainée d’une famille de quatre enfants. Khady est titulaire d’un Bachelor en Sciences économique de l’université de Montréal et d’un Master en Banque finance de l’université Paris Sorbonne Abu Dhabi.

« Je suis ‘’banquière ‘’ le matin et entrepreneur le soir. »


De la naissance du projet à la réalisation…

« Au début c’était juste pour le fun. Le pagne tissé est travaillé chez moi depuis 7 générations.

La beauté de Rabbal vient du fait que le Seru Njaago utilisé pour la création des articles ont été conçus par les tisserands dans la maison familiale. Je dirai que nous sommes des amoureux du pagne.

Ma mère travaille le pagne depuis plusieurs années. Elle en fait des coussins, des nappes, des couvres lits, de la tapisserie pour meuble et même des rideaux ! Elle fait beaucoup d’articles de bureau aussi, et à chaque fois je lui disais "maman tu peux faire mieux" mais elle disait ne pas avoir le temps.

Un jour je me suis décidée à me lancer, apporter mon grain de sel à ce qui est déjà sur place, diversifier les articles. Alors, j’ai parcouru la ville à la recherche de cordonniers et de maroquiniers avec lesquels collaborer jusqu’à ce que je trouve mon bonheur. »

Bien sur comme tout entrepreneur, en Afrique en particulier, du projet à la réalisation, c’est tout un pas a faire, surtout pour commencer. Khady en parle justement:

« Je dirais que tout projet est difficile, parce qu’au début tu ne sais pas vraiment par où commencer, que faire, tu as juste une idée en tête sans pour autant avoir des objectifs bien définis. Le plus dur c’est de commencer après le reste se fera naturellement, l’essentiel c’est d’aimer ce que l’on fait et d’avoir la volonté d’aller de l’avant. Comme on le dit souvent au Sénégal ‘’Un projet on le commence mais c’est le Bon Dieu qui le finalise’’.

La principale difficulté c’est d’allier travail, entrepreneuriat et vie sociale. Je suis souvent débordée quelque fois j’ai du mal à trouver un équilibre entre les trois. »


Inspo et Collab

Quand il s’agit de ses figures d’inspiration et ses collaborations, elle nous cite des noms qu’on connait et qui ont marqué beaucoup de monde moi y compris.

« J’aurai du mal à tous les citer mais je dirai Collé Ardo Sow et Bouswari qui catalysent la définition de ‘’femmes africaines fortes’’, qui ont la volonté de montrer la beauté du Sénégal à travers leur travail en fournissant des articles simples, chics et surtout de très bonne qualité.

J’ai eu à collaborer avec So Fatoo, Sassychic Boutique et Lamtoro Group, d’autres collaborations sont en cours en espérant que ça aille de l’avant. »

So'Fatoo

À quoi s’attendre dans le futur

« Mes objectifs sont d’agrandir Rabbal et de créer un site de vente en ligne pour permettre à tout le monde d’y accéder facilement »

En somme, s’il ya un message à faire passer de Khady, le voici:

« Le Sénégal dispose de nombreuses richesses qui font notre identité et surtout notre fierté, exploitons-les pour en tirer le meilleur, soutenons-nous et surtout consommons local ! »

Je ne l’aurai pas mieux dit moi-même.

Consommer Local!



SassyChic



570 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout