top of page

Paul'Elle

Dernière mise à jour : 17 nov. 2022

Paul’Elle est une marque sénégalaise qui propose de produits entièrement fabriqués au Sénégal, et qui est essentiellement en ligne (leur site internet ici), et dont une partie des produits est disponible à Dakar au concept store Ayashop, avec sa collection Paul’Elle Privé.

Entre les sacs, chaussures et vêtements proposés, j’ai été agréablement surprise par la qualité des finitions et la simplicité des différents styles. J’ai eu l’occasion de parler à la business woman derrière la marque, et je n’en ai été que plus impressionnée par son parcours et son caractère d’entrepreneur depuis un si jeune âge. Pour ceux qui connaissent pas encore, je vous laisse découvrir!




A propos de Marième!


Marième Sall plus connue sous le nom de Marième Paulelle est à l’origine de la marque qui porte son surnom. Née et ayant grandit à Dakar, elle y a fait une partie de son cursus scolaire. Elle est diplômée en Développement commercial et Marketing à ICD Business School Paris avant de se spécialiser dans l’immobilier.

Ses activités sont bien diverses et nous en disent beaucoup sur sa personne:

Elle a été nommée jeune leader Oxfam dans la région africaine et au Forum social mondial en 2016, elle s’inspire de ses rencontres avec des femmes leaders qui font une différence pour créer une plateforme gratuite: The Black Muse.

Entièrement dédiée aux femmes leaders, cette plateforme leur permet de mettre en oeuvre leur savoir-faire.

En plus de ces activités, elle lance en parallèle Agence Pride depuis octobre 2018 suite à sa formation de wedding planner*. Elle est aujourd’hui installée à Paris, et s’occupe de la marque de là-bas pour le volet international et avec sa collaboratrice Awa Sow qui s’occupe de tout au niveau du Sénégal.


*organisation de mariages




La naissance de Paul’Elle


« Cet intérêt pour l'entreprenariat et les vêtements me vient d'abord de mon entourage. J'ai été pratiquement éduquée par ma grand-mère qui était couturière. Elle m'a beaucoup inspirée. »

À l’âge de 19 ans, elle décide de se lancer. Vu le manque de fonds pour démarrer, elle postule d’abord comme vendeuse en grande surface de vente de vêtements, juste après son bac. Sans diplôme post-bac, elle est acceptée directement après juste 3 jours comme caissière, sans passer par la case stage. Après 2 mois elle réussit à avoir une somme assez correcte pour commencer, soit 197 000 Fcfa. Et voila comment Paul'Elle est née.



Les embûches


Avoir des personnes de confiance au début était assez difficile car lorsqu’on ne fait pas attention, le travail peut ne pas suivre les standards qu’elle voulait pour sa marque ainsi que son soucis du travail bien fait.

Aujourd’hui elle dessine elle-même ses modèles après avoir eu des mésaventures en collaborant avec des designers dans le passé.



Inspiration


« Pour moi, ma grand mère est l’inspiration incarnée, mais je reste éblouie face au travail de toutes ces femmes entrepreneurs sénégalaises et dans le monde entier, je cite Marana Noba, Béa Blondin, Paola Mathé, la wonder woman derrière Paul’Elle avec moi Awa Sow, etc. »


Collaborations


Il y a eu plusieurs collaborations entre Paul'Elle et d’autres entreprises et personnes physiques tels que Richard Demedeiros, photographe et architecte sur différents projets. Il y a aussi la maison d’hôte Jardin D’Eden qui a accueilli la première édition de « Les Merveilles du Coin » avec So’Fatoo et Ayashop.

Cette dernière est un concept store qui représente exclusivement la collection Paul’Elle Privé.



Un conseil, lequel?


il est aussi facile d'investir en Afrique que difficile d'entreprendre en Afrique.

Le marché africain est très difficile à conquérir, surtout parce que nous sommes complexés et n'aimons pas la plupart des produits MADE in AFRICA mais il ne faut pas avoir peur d'affronter cette difficulté. C'est une réalité désolante que seulement les aspirants entrepreneurs pourrons changer. L'Afrique est intelligente avec énormément de potentiel et de savoir-faire donc nous devons les mettre en valeur quelque soit la difficulté et le temps que cela prendra. Il faut juste un peu de courage et assez de motivation pour y arriver. Donc n'ayez pas peur d'entreprendre où investir en Afrique car L'Afrique c'est le futur.



254 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page