• Ama

SOPHIE ZINGA


*English translation will follow

On reconnait ce nom maintenant dans la capitale sénégalaise, dans le milieu de la mode africaine et de plus en plus à l'international.

Voici la marque

SOPHIE ZINGA


(----> page instagram ici)

Pour la petite histoire

Sophie Nzinga Sy est née au Sénégal et a grandi aux États-Unis, avec 4 ans passés au Kenya. Elle a lancé sa marque après avoir été formée en stylisme et modélisme à New York, à la prestigieuse école de design PARSONS School of Design qu'elle intègre en 2009. « Je me suis dis que je vais postuler pour rentrer dans cette prestigieuse école. Si on me prend, ce sera un signe. Je l’ai fait et j’ai été prise ».

Elle a su se démarquer malgré le niveau des étudiants et la compétitivité: «La plupart des élèves qui sont inscrits à Parsons, sont soit blancs soit asiatiques. Et ils venaient tous des lycées d’arts. Ils étaient déjà immergés dans ce monde, ce qui n’était pas mon cas. J’avais un parcours académique et j’étais la seule noire». Dans son parcours scolaire, elle est aussi diplômée en économie.

Ses début avec sa passion remontent très loin et elle a commencé en lançant son blog en 2005 où elle parlait de voyages et surtout de mode.


Son inspiration?

Ses deux parents étant des diplomates, elle s'inspire surtout des nombreux voyages qu'elle a fait et les nombreuses cultures qu'elle a côtoyées, ses racines africaines, son éducation et son esprit entrepreneurial.

Elle a lancé son projet qui marque déjà de son empreinte le milieu avec l'ouverture de sa boutique Haute Couture SOPHIE ZINGA et a généré des emplois pour la jeunesse sénégalaise.


«Je voulais revenir ici pour voir si je pouvais faire bouger les choses un peu» a-t-elle affirmé. «Je trouve qu'il y a tellement de potentiel ici ; les gens sont très créatifs, et je suis convaincue que je peux développer ma marque dans mon propre pays... J'ai toujours souhaité revenir ici pour y travailler et créer des emplois.»

Ouvrir une entreprise en Afrique n'est pas facile, le projet a pris 3 ans pour être lancé. «Cela a été un parcours de combattant pour constituer mon équipe. Je suis passée par des écoles de formation pour recruter, mais certains élèves étaient incapables de coudre une ligne droite. Cela pose la problématique de la formation de qualité en Afrique».


Pourquoi elle m'impressionne:

Elle est passionnée, entreprenante, brillante, jeune et talentueuse.

Les 2 choses qui déterminent mon intérêt pour une marque: Qualité et Simplicité.

« J’essaie toujours de divulguer l’histoire de l’Afrique et j’utilise surtout le pagne tissé et les tissus africains que je mixe avec le tissu européen. Je trouvais important de montrer que le tissu africain peut être aussi chic que les autres tissus». Ses vêtements son 100% made in Dakar avec des tailleurs qu'elle a formés.



Et ses créations sont juste élégantes, simples et peuvent habiller n'importe quelle femme peu importe l'origine and it looks Good et ça se voit! Son travail est reconnu par les plus grands noms de la mode malgré le niveau élevé de compétition dans le monde.

- Sophie Zinga a été conseillée par des professionnels de la mode (Simonetta Gianfelici, l'équipe Vogue Italia et l'équipe Ethical Fashion Initiative) et a participé à Vogue Talents pendant la Fashion Week de Milan.

- Franca Sozzani, rédactrice en chef de Vogue Italy pour figurer dans le magazine comme « talent à suivre ».

- Elle était parmi les 30 jeunes créateurs de mode sélectionnés à travers le monde, de part leur talent, par VOGUE pour présenter leur collection à Milan en 2014. En octobre de la même année, elle devient partenaire du programme «Ethical Fashion Initiative», dirigé par International Trade Cooperation (ITC).

- Elle a été désignée «Talent émergent exceptionnel» par VOGUE Italie en janvier 2015.

- Elle apparait dans un article de Forbes Afrique comme élite de la mode sénégalaise.


Enfin son objectif est de "donner à la femme moderne les moyens de se réinventer elle-même tout en exprimant la confiance en soi, qu’elle soit dans une réunion de Conseil d’administration, dans un dîner de gala ou en voyage entre New York, Paris et Lagos."

Pour elle, la femme « Sophie Zinga », doit se sentir sûre d’elle, élégante, tout en recherchant quelque chose d’intemporel.

Voici un lien pour une vidéo où elle se présente


We recognize this name now in the Senegalese capital, in the world of African fashion and more and more internationally.

This is the brand SOPHIE ZINGA


(---> instagram page here)

For the record

Sophie Nzinga Sy was born in Senegal and grew up in the United States, with 4 years in Kenya. She launched her brand after studying in New York at the prestigious PARSONS School of Design, which she joined in 2009. « I thought I would apply to go to this prestigious school. If they take me, it will be a sign. I did it and I was accepted ».

She has stood out despite the level there and competitiveness: « Most students who are registered for Parsons, are either white or Asian. And they all came from high schools of arts. They were already immersed in this world, which was not my case. I had an academic background and I was the only black». In her school career, she also has a degree in economics.

Her debut with her passion go back very far and she started a blog in 2005 where she talked about travel and especially fashion.


Her inspiration?

Her two parents being diplomats, she is inspired by many trips she made and the many cultures she has encountered, her African roots, education and entrepreneurial spirit.

She launched her project which already marks her impression in the industry with the opening of her shop SOPHIE ZINGA and also generated jobs for the Senegalese youth.

"I wanted to come back here to see if I can make things happen a bit," she said. "I think there is so much potential here; People are very creative, and I am convinced that I can develop my brand in my own country ... I have always wanted to come back here to work and create jobs. "

Opening a business in Africa is not easy, the project took 3 years to launch. "It was an obstacle course to build my team. I went through the training schools to recruit, but some students were unable to sew a straight line. This raises the problem of quality training in Africa ".


Why she impresses me:

She is passionate, enterprising, brilliant, young and talented.

The 2 things that determine my interest in a brand: Quality and Simplicity.

"I always try to divulge the history of Africa and I mainly use the woven fabric and African fabrics that I mix with the European fabric. I found it important to show that the African fabric can be as chic as the others tissues ". Her clothes are 100% made in Dakar with tailors she trained.



And her creations are elegant, simple and can dress any woman whatever the origin and it looks good! Her work is recognized by the biggest names in fashion despite the high level of competition in the world:

- Sophie Zinga was advised by fashion professionals (Simonetta Gianfelici, the Vogue Italia team and the Ethical Fashion Initiative team) and participated in Vogue Talents during Milan Fashion Week.

- Franca Sozzani, editor-in-chief of Vogue Italy to appear in the magazine as "talent to follow".

- She was among the 30 young fashion designers selected around the world, for their talent, by VOGUE to present their collection in Milan in 2014. In October of the same year, she becomes a partner of the program "Ethical Fashion Initiative", led by International Trade Cooperation (ITC).

- She was named "Outstanding Emerging Talent" by VOGUE Italy in January 2015.

- She appears in an article of Forbes Africa as elite of Senegalese fashion.


Finally, her goal is to "give the modern woman the means to reinvent herself while expressing self-confidence, either in a Board meeting, in a gala dinner or on a trip between New York, Paris and Lagos. "

For her, the woman "Sophie Zinga", must be confident, elegant, while looking for something timeless.


Here is a link for a video where she introduce herself