• Ama

TAARA Y'ELLE

Dernière mise à jour : juil. 18

Lors de mon dernier séjour à Dakar, J’ai pu faire de merveilleuses découvertes, même si j’ai eu peu de temps devant moi. Si vous n’avez pas vu mon dernier post où j’ai découvert la Maison de Beauté CHIC et SIMPLE, vous pouvez clique ici!


Parmi les marques exposées dans leur showroom, j’ai eu un coup de foudre pour la marque Taara Y’Elle. Les modèles m’ont tout de suite parlé #PEULHGANG :)



Je vous laisse découvrir la marque et la personne derrière qui a eu la gentillesse de m’en dire un peu plus sur la marque.

Leur page instagram: @taara.y.elle


Taara Y’elle, la naissance

Entrepreneur à temps plein, Marieme Ndiaye est la fondatrice de la marque TAARA Y’ELLE, qu’elle a lancé après avoir complété ses études en comptabilité.

« Taara est un nom pulaar, c'est le nom que portait mon arrière grand-mère et Taara Y'elle signifie ma petite taara. Je l'ai choisi pour rendre hommage aux femmes africaines et aussi particulièrement à ma famille. »

Au début, elle partageait ses croquis sur Instagram, et les réactions positives qu’elle recevait ainsi que les suggestion d'en faire une marque l’ont encouragé à se lancer.

C’est ainsi que Taara Y’elle est née.



Concrétiser le projet


La première difficulté c'est de trouver son identité de marque afin de se différencier et de se positionner sur le marché de la mode.

Ensuite, vu la grandeur dudit marché, avoir de la visibilité pour que les gens découvrent notre travail est le plus gros du travail. Les réseaux sociaux aident beaucoup à se lancer à moindre coût et se créer une visibilité.

« Je m'inspire de tout. D'un simple mot, d'une image, de toutes les femmes»

"Aussi de la façon dont moi je m'habille, j'adore cette fusion du tradi-modernes. Jusque là je n'ai pas encore eu à faire des collaborations avec d'autres marques mais je suis ouverte à tous."


Taara Y’Elle aujourd’hui


En ce moment, la marque est essentiellement présente sur les réseaux sociaux, ainsi que quelques pièces au Showroom de la Maison de Beauté Chic et Simple.

« Je sous traite avec des tailleurs indépendants, mon objectif est d'avoir une unité de production pour produire en masse et de bonnes qualités pour satisfaire la clientèle, de pouvoir aussi concurrencer avec les grandes marques et avoir une clientèle très large. »