• Ama

Klaman Cosmetics

Dernière mise à jour : juil. 18

Ça fait un bon moment qu’on n’a pas eu un nouveau portrait dans notre catégorie Entrepreneur’s Diary!

Aujourd’hui je voudrais vous parler d’une autre « solopreneur », qui a décider de créer sa plateforme, développer sa communauté et créer un business autour de sa passion avec l’entreprise Klaman Cosmetics.


Cynthia, La fondatrice


Cynthia, française d’origine ivoirienne, a élu domicile au Sénégal et y a lancé Klaman Cosmetics après avoir vécu plus de 15ans en France.

Mariée et maman d’une petite princesse, elle s’est lancé dans l’entreprenariat et jongle avec toutes ces facettes de façon remarquable.


"Si je vous dis que l’aventure Klaman a commencé dans mon petit studio de 24m2 à Nice me croiriez-vous? Je n’ai pas échappé au cliché de l’entrepreneur fauché et rêveur. Avant de lancer Klaman j'avais une conviction : celle de sublimer les femmes dans leur diversité."

Comme la plupart d’entre nous qui vivons ou avons vécu à l’étranger, elle a vécu cette frustration de ne pas trouver les produits adaptés pour la peau noire ou les cheveux afro. Grâce à la magie d’internet, elle a commencé à s’inspirer sur youtube des trouvailles d’autres femmes ayant le même problème et qui proposaient des solutions: quels produits choisir et surtout où les trouver!


« C'est comme ça que j'ai appris à prendre soin de moi, à me maquiller, etc… Et voilà! Une passion était née. C'est en apprenant chaque jour les petits "gestes beautés" que je me suis dit que je pourrais aider d'autres femmes dans leur quotidien ».

L’aventure Klaman


En 2015, Klaman Cosmetics, boutique de produits cosmétiques pour beauté Afro et ethnique voit le jour.


"Dans ma langue maternelle qui est le baoulé (ethnie du centre de la Côte d'Ivoire), "Klaman" veut dire: Belle. Pour moi ce nom a été une évidence car je suis dans le monde de la beauté."

Cynthia lance son projet tout en travaillant comme conseillère financière le jour, et tout le reste du temps elle le consacre à la boutique en ligne, soirs comme weekends.

Au début, ce sont juste quelques produits dits naturels (c-à-d sans sulfate ni paraben).


«Les débuts sont timides mais qu’importe je persévère, voilà la clé du succès! Avec quelques ventes par ci par là, je célébrais chaque jour ce que je considérais comme de petites victoires.Mais secrètement je voyais les choses en grand!».


Aujourd’hui, cela fait plus d’un an qu’elle s’est installée au Sénégal pour des raisons familiales, d’où elle poursuit son rêve.

Klaman Cosmetics est maintenant spécialisée dans la vente d’extensions capillaires en plus des produits cosmétiques.


« L'objectif à court terme de Klaman Cosmetics est d'étendre sa notoriété sur le marché Sénégalais, à moyen terme sur l'Afrique de l'Ouest en rayonnant à partir du Sénégal, et, à long terme sur l'ensemble du continent Africain. »



Vous pouvez visiter leur site internet ici (https://www.klamancosmetics.com)

Leur page Instagram: klaman_cosmetics (https://www.instagram.com/klaman_cosmetics/)

Les perruques sont de qualité, et les produits makeup proposés sont top! Avec whatsapp les commande sont super rapides et ils livrent par DHL partout!

Klaman, c’est aussi un blog avec des conseils et astuces pour prendre soin de ses perruques, ses cheveux, pour le makeup etc…




Inspirations et collaborations

« Mes Inspirations sont toutes ces Grandes Femmes d'Afrique qui réussissent chacune dans leurs domaines et qui prouvent que tout le monde peut y arriver, quelque soit sa condition, son parcours, etc…

Pour en citer quelques unes, la nigériane Yummie O qui est à la tête de Yummie Extensions, célèbre marque d'extensions capillaires aux USA, Ou encore la camerounaise Marthe Carine, spécialiste du e-commerce en Afrique, par exemple.


En matière de collaboration, je suis fière de la petite équipe qui m'entoure et m'accompagne dans ce projet (de la gestion de mes réseaux sociaux en passant par mon webmaster). Toutes ces personnes rendent mon rêve possible, un peu plus chaque jour.

Notre collaboration depuis 2016, avec la marque Londonienne Sleek Makeup en ce qui concerne les produits de maquillage que nous proposons sur notre site internet, est aussi très porteuse.

Pour finir, Je suis particulièrement fière cette année de ma collaboration avec une des "Gourou" de la Lacewig à Londres, connu sous le nom EUGENZE qui vient de me former et j'espère mettre cette compétence au service de ma clientèle d'ici quelques semaines. »


Les démarches pour se lancer

La création de l'entreprise au niveau administratif s'est déroulée de façon simple. les systèmes actuels de créations d'entreprises tendent à faciliter de plus en plus les démarches pour les entrepreneurs. Ce qui permet d'éviter la lourdeur administrative.

« Le problème majeur a été de trouver des prestataires ayant une vraie expertise dans le domaine et capables de m'accompagner dans ce projet. »


Une partie des prestataires se trouve en Amérique et en Asie, il a fallu trouver les moyens de les contacter et pouvoir instaurer avec eux une relation de confiance, ce qui n'est pas facile quand on débute.

"Une fois que j'ai pu trouver les prestataires, j'ai aussi été confrontée à la fiabilité quelquefois douteuse de ceux ci, car c'est bien de trouver des prestataires mais il faut s'assurer de leur sérieux."

Enfin il faut aussi réussir à surmonter le "Blues de l’Entrepreneur".

« Il m'est arrivé de lancer des produits qui étaient des échecs commerciaux et cela me touchait personnellement, pire encore cela ébranlait ma foi dans le projet. Mais j'ai réussi à rebondir et cela grâce à mon socle familial et surtout à mon partenaire dans la vie qui m'a toujours encouragé. »


Difficultés rencontrées au Sénégal

« Ayant passé la majeure partie de mon temps en Europe, la difficulté majeure que j'ai rencontrée au Sénégal était une certaine "nonchalance" (attention, ceci n'est pas le propre du Sénégal exclusivement, j'ai eu l'occasion de l'expérimenter aussi en Côte d'Ivoire mon pays d’origine). »

Ici l'on n'a pas conscience du temps. Cela est parfois agréable car on ne court pas dans tous les sens et on stresse moins, mais dans les affaires, malheureusement, cela peut vous coûter cher.

Un Conseil?

« À ceux qui se lancent aujourd'hui dans l’Entreprenariat:

Une fois que vous avez trouvé l'idée, croyez en vous, en vos capacités et acceptez d'apprendre constamment pour vous améliorer.

Je suis passée du secteur bancaire à la commercialisation d'extensions alors que rien ne m'y prédisposait. J'ai poursuivi un rêve et j'y ai mis toute mon énergie. J'ai la chance d'avoir un partenaire de vie qui me soutient et cela m'aide considérablement.

Aujourd'hui, à mon niveau, je veux compter Klaman Cosmetics parmi les acteurs incontournables de la beauté en Afrique. Et à travers ce projet, je veux repousser encore plus les convictions limitantes qui entravent l'Entreprenariat féminin en Afrique. »



It’s been a while since we had a new portrait in our Entrepreneur's Diary category. Today I would like to tell you about another "solopreneur", who decided to create her platform, develop her community and create a business around her passion with the company Klaman Cosmetics.

Cynthia, The founder

Cynthia, French of Ivorian origin, took up residence in Senegal and launched Klaman Cosmetics there after having lived in France for more than 15 years.

Married and mother of a little princess, she has embarked on entrepreneurship and juggles all these facets in a remarkable way.


"If I tell you that the Klaman adventure started in my small 24m2 studio in Nice would you believe me? I have not escaped the cliché of the broke, dreamy entrepreneur. Before launching Klaman I had one conviction: to sublimate women in their diversity. "

Like most of us who live or have lived abroad, she has experienced this frustration of not finding the right products for dark skin or afro hair. Thanks to the magic of the internet, she began to be inspired on youtube by the findings of other women with the same problem who offered solutions: which products to choose and especially where to find them!



«That's how I learned to take care of myself, to put on makeup, etc… There you go! A passion was born. It was by learning the little "beauty gestures" every day that I told myself that I could help other women in their daily life ».

The Klaman Adventure

In 2015, Klaman Cosmetics, a cosmetics store for Afro and ethnic beauty, was created.

"In my mother tongue, which is Baoulé (an ethnic group from the center of Côte d'Ivoire), "Klaman" means: Beautiful. For me this name was obvious because I am in the world of beauty."

Cynthia launches her project while working as a financial advisor during the day, and all the rest of the time she devoted it to the online store, evenings and weekends.

At first, it was just a few so-called natural products (sulfate and paraben free).

« The beginnings are timid but no matter what I persevered, this is the key to success! With a few sales here and there, I celebrated every day what I considered to be small victories. But secretly I had a bigger picture on my mind!».


Today, it has been over a year since she moved to Senegal for family reasons, where she pursues her dream. Klaman Cosmetics now specializes in the sale of hair extensions in addition to cosmetic products.

« The short-term objective of Klaman Cosmetics is to expand its reputation on the Senegalese market, in the medium term in West Africa by radiating from Senegal, and, in the long term on the whole african continent. »

You can visit their website here (https://www.klamancosmetics.com)

Their Instagram page: klaman_cosmetics (https://www.instagram.com/klaman_cosmetics/)

The wigs are of high quality, and the makeup products they sell are top notch! With whatsapp, orders are super fast and they deliver by DHL everywhere!

Klaman is also a blog with tips and advice for taking care of your wigs, hair, makeup, etc.



Inspirations and collaborations


« My Inspirations are all these Great Women of Africa who each succeed in their fields and who prove that everyone can achieve it, whatever their condition, their background, etc ...

To name a few, the Nigerian Yummie O who is at the head of Yummie Extensions, a famous brand of hair extensions in the USA, or the Cameroonian Marthe Carine, specialist in e-commerce in Africa, for example.

In terms of collaboration, I am proud of the small team that surrounds me and supports me in this project (from managing my social networks to my webmaster). All of these people make my dream possible, more and more every day.

Our collaboration since 2016, with the London brand Sleek Makeup regarding the makeup products that we offer on our website, is also very promising.

To finish, I am particularly proud this year of my collaboration with one of the "Guru" of Lacewig in London, known under the name EUGENZE who has just trained me and I hope to put this skill at the service of my customers in a few moments. weeks. »


Steps to get started


The creation of the company at the administrative level took place in a simple way. the current systems for setting up businesses tend to make the procedures increasingly easier for entrepreneurs. This avoids the administrative burden.

« The major problem was to find service providers with real expertise in the field and able to support me in this project. »

Some of the providers are in America and Asia, we had to find the means to contact them and be able to establish a relationship of trust with them, which is not easy when you start.


“Once I was able to find the providers, I was also confronted with the sometimes questionable reliability of these, because it is good to find providers but we must ensure their reliability. "

Finally, you must also succeed in overcoming the "Entrepreneurial Blues".

“There have been times when I launched products that were commercial failures and it affected me personally, even worse it shattered my faith in the project. But I managed to bounce back and this thanks to my family base and especially to my partner in life who has always encouraged me. "


Difficulties encountered in Senegal

“Having spent most of my time in Europe, the major difficulty I encountered in Senegal was a certain 'nonchalance' (be careful, this is not exclusively Senegal's own, I had the opportunity to also experience it in Ivory Coast my country of origin). "

Here we are not aware of time. This is sometimes nice because you don't run around and stress less, but in business, unfortunately, it can cost you dearly.

Any advice?

"To those who are now embarking on Entrepreneurship:

Once you get the idea, believe in yourself, in your abilities, and agree to constantly learn to improve yourself.

I went from banking to marketing extensions when nothing predisposed me. I chased a dream and put all my energy into it. I am fortunate to have a life partner who supports me and it helps me tremendously.